Julie SARTRE
Psychologue clinicienne à Toulouse

Supervision et analyse des pratiques auprès des professionnels du social et de la santé

Supervision et analyse des pratiques professionnelles

  • La supervision :

C'est un espace offert au professionnel afin qu'il puisse réfléchir régulièrement sur ce qu'il met en jeu en tant que personne dans sa pratique quotidienne. La personne va analyser les phénomènes transférentiels et contre-transférentiels dans le cadre de son activité professionnelle. On peut dire aussi que la supervision a pour but d'aider les personnes en situation potentielle ou avérée de souffrance car confrontées à la souffrance des usagers ou à un évènement difficile au sein de l'institution. C'est un espace où la personne se rend par choix personnel, elle ne peut donc en aucun cas être imposée et la ou les personnes doivent pouvoir choisir la personne qui va les superviser. Elle peut se faire à titre individuel au cabinet du psychologue ou en groupe au sein de l'institution. Elle sera à la charge du professionnel si il initie lui-même la démarche ou de l'institution si celle-ci valide sa demande de supervision.

  • L'analyse des pratiques en institution :

Contrairement à la supervision, l'analyse des pratiques concerne non pas la personne mais le professionnel et porte sur les actes et gestes que celui-ci peut poser dans le cadre de l'exercice de son métier. Elle se situe sur deux plans : l'éclairage disciplinaire sur les pratiques et leurs "conséquences" pour les usagers et l'aide à la théorisation de la pratique. La participation peut être obligatoire. C'est un espace ressource qui soutient et améliore la démarche réflexive du professionnel par le biais d'un travail d'analyse collectif puisqu'il s'adresse à une équipe de travail souvent pluridisciplinaire et a lieu en moyenne tous les deux mois au sein de la structure qui initie la démarche.

  • La régulation d'équipe :

Elle a pour objet de restaurer les capacités de coopération entre les professionnels. Elle est déclenchée suite au diagnostic d'une difficulté qui a tendance à s'enkyster (conflits répétés, blocages, passage à l'acte etc.) qui impacte sévèrement la qualité du travail et des relations. Elle se situe en trois phases : une phase d'analyse (états des lieux des dysfonctionnements); une phase d'expression en collectif et/ou individuel des blocages et une phase d'accompagnement de nouveaux modes de fonctionnement par l'expérimentation. Il s'agit d'une démarche ponctuelle et délimitée dans le temps.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.